De Barbizon à Plouhinec

Photo du Télégramme

Artiste peintre depuis toujours, Jacques Aubry est reconnu comme un des maîtres de l'école de Barbizon. Désormais, la nature de Plouhinec et le littoral du Cap-Sizun servent d'« Angélus » à celui qui marche dans les pas de Jean-François Millet.

Lire la suite...

Critique de "L'Amateur d'Art"

Chacun des paysages de Jacques AUBRY nous révèle son entente profonde, intime, avec la nature. Il la peint sous toutes les lumières, lui confèrant tantôt un aspect de gaîté, tantôt une beauté grave, un peu dramatique, sous un ciel d'orage animé de nuages sombres et menaçants.

Jacques AUBRY se promène dans toutes les régions de France, de la Bretagne avec la joyeuse baie de Goulve ou une luminosité plus sombre à Kerlouan, aux paysages d'Ile de France ou du Vaucluse, exprimant parfaitement les différentes atmosphères.

Il demeure attentif à traduire le site dans sa vérité par une écriture fine, aux touches souvent impressionnistes. La matière travaillée s'éclaire de belles transparences.

Il excelle à capter les rayons du soleil à travers un sous-bois où le mystère de la forêt de Fontainebleau dans la brume.

Un art de sincérité où l'on devine une admiration pour Corot, dans lequel la nature vit pleinement et que l'artiste traduit avec émotion.

Critique de "Le Parisien"

Les peintures qui ont le plus d'intérêt à ses yeux sont celles où il peut exprimer certains aspects de sa personnalité.

Réveur romantique, il aime s'inspirer des paysages de son enfance en Seine-et-Marne.

Anything in here will be replaced on browsers that support the canvas element

Style

  • Ecole de Barbizon

    L'école de Barbizon désigne le centre géographique et spirituel d'une colonie de peintres paysagistes désirant travailler « d’après nature ». L'appellation tient Lire la suite
  • Jean-François Millet

    Jean-François Millet (4 octobre 1814 - 20 janvier 1875) est un artiste-peintre réaliste, pastelliste, graveur et dessinateur français du XIXe siècle, Lire la suite
  • 1

Recherche